>> Plateau commun de Cultures Cellulaires

Le Plateau Commun de Cultures Cellulaires (PCCC), situé au 2ième étage du Centre de Biologie Pathologie dans une zone à l'écart de la circulation générale, est une Unité Fonctionnelle intégrée au sein du Pôle de Prestations Communes.

La création de ce plateau a permis de regrouper dans le Centre de Biologie Pathologie les activités de culture cellulaire pratiquées par différentes disciplines (Immunologie, Hématologie et Biochimie). En effet, si les activités de culture cellulaire sont très spécifiques à chaque discipline, elles nécessitent des zones de travail de même contrainte (locaux de niveaux de confinement L2 ou L3 pour protection des personnes et de l'environnement lors des cultures de cellules de patients potentiellement contaminés), ayant les mêmes aménagements internes (postes de sécurité microbiologique, étuves à CO2, microscopes inversés, centrifugeuses) et elles reposent sur des pratiques opératoires similaires.

Le PCCC comprend 3 zones principales :

- trois zones de type L2 dédiées respectivement aux instituts de Biochimie, d'Hématologie, d'Immunologie (équipée d'un cytomètre-trieur 3 lasers)

- une zone de type L3, destinée à accueillir les activités de culture cellulaire nécessitant un haut niveau de confinement

- une zone commune non pressurisée comprenant :

(1) un local regroupant des équipements communs (congélateurs -80°c, ultracentrifugeuse,..),
(2) un local pour réaliser en amont ou en aval des cultures cellulaires des activités ne nécessitant pas un confinement (cytomètre-analyseur),
(3) une laverie-stérilisation de proximité équipée d'un autoclave.

Le regroupement des activités de culture cellulaire au sein du Plateau Commun de Culture cellulaire est un atout pour dynamiser les échanges de compétences scientifiques et techniques interdisciplinaires. Il permet en outre la mise en œuvre d'un système d'assurance qualité commun en matière de biosécurité.

Responsable médical : Pr Myriam LABALETTE
Ingénieur : Claudine GRUTZMACHER
Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

Voir l'ancienne version du site

×